https://yapuka.org

06.44.60.41.13

CRÉER

Selon Sandra Legrand pour réussir il faut « avoir la niaque, savoir s’entourer, avoir de l’ambition. Ne pas se lancer les yeux fermés, bien étudier son marché, bien identifier le besoin auquel répond notre idée de business ».

 

 

Sa nouvelle aventure

 

Afin de décrocher un premier emploi, trop de jeunes se trouvent en difficulté pour affronter leur premier entretien face aux recruteurs et être capable de laisser émerger leur personnalité, leur motivation et leur dynamisme pour faire la différence le jour J.

Yapuka.org leur propose une méthode de travail personnalisée et originale pour les préparer à l’entretien oral. Composée d’exercices préparatoires, de théorie, vidéos, et de 3 modules en face à face ou à distance via skype, la méthode exclusive Yapuka vise à renforcer chez chaque jeune coaché : sa capacité d’introspection, sa confiance en soi, la valorisation de son parcours et la construction de son fil rouge pour exposer avec succès son projet personnel et professionnel lors d’un entretien de recrutement.

Dans les Echos – Si Sandra devait élaborer la recette de son succès, la liste des ingrédients commencerait par l’envie, la passion. « Créer et développer une entreprise demande en effet quelques sacrifices, des prises de décisions qui parfois nous pèsent. Cela impacte une large part de la vie : sans passion, c’est donc très difficile. » Deuxième ingrédient clé ? Le pragmatisme. «Certains chefs d’entreprise foncent tête baissée, et se démènent tellement qu’au bout de deux ans, ils n’ont plus aucune énergie. Il faut savoir être pragmatique, déléguer. » Sandra Le Grand a en effet très vite su déléguer des responsabilités au sein de Canal CE, qui a connu  une croissance rapide pas évidente à gérer. Elle avoue toutefois avoir besoin de garder le contrôle, en consultant ainsi plus de 250 mails par jour, dont une centaine liée à la vie de son entreprise. Troisième ingrédient : le réseau. Non pas le réseau des biens-nés, mais celui que l’on se forge au fil des ans. Sandra avoue consacrer à ce réseau environ 20 % de son temps. « Savoir s’entourer est capital, confie la chef d’entreprise. Avoir le bon partenaire, le bon conseiller, le bon banquier permet d’aller plus vite. Il faut savoir se faire aider sur ses lacunes. Par exemple, j’étais davantage spécialisée en marketing et moins en gestion, et j’ai donc recruté très vite les personnes qui pouvaient compenser mes points faibles. »

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales