Nos territoires ont des talents...

Doubs - Dans le Doubs, le groupe Guillin spécialiste de l’emballage alimentaire, leader européen de la barquette plastique vient de racheter l’italien Ciesse Paper, leader dans la barquette en carton. 

 

Alpes Maritimes - Et si le plastique (re)devenait un carburant ? C’est ce qu’a mis au point la startup Niçoise Earth Wake dont le comédien Samuel le Bihan est actionnaire.  Cette entreprise a développé une solution, qui est en fait une machine qui permet, grâce à la pyrolyse, à certains plastiques de retrouver leur état initial à savoir le pétrole pour en faire des carburants ! 

 

Aube - On recycle aussi à la Chapelle Saint Luc dans l’Aube où a été récemment inaugurée la toute dernière Unité de Valorisation Énergétique de France. 

Cette unité va transformer chaque année 55 000 tonnes de déchets d’ordures ménagères en énergie. Reportage Canal 32

 

Morbihan - À Vannes dans le Morbihan, la Maison Hädeen spécialisée dans le shampoing bio en poudre vient de lever 1 million d’euros. 

 

Restons en Bretagne (mais le sujet est national d’ailleurs) : Avec la crise énergétique, beaucoup de communes, commerces et entreprises ont décidé de réduire leurs illuminations de Noël. Reportage Tébéo

 

Saint Pierre des Corps - Indre-et-Loire - On parle beaucoup de consommation énergétique mais parlons de réchauffement climatique ! À Saint Pierre des Corps, un centre commercial a décidé de transformer son parking, véritable piège à chaleur, pour en crée un îlot de fraîcheur. Un reportage de TV Tours 

 

Limoges - Haute-Vienne  - Une nouvelle ligne de production pour les porcelaines Mérigous. Pour faire face à son développement, la manufacture a transformé en ligne de production un bâtiment voisin du site principal de la fabrication. Ainsi les commandes "sur mesure" et les pièces "inhabituelles" peuvent être fabriquées dans les meilleurs délais. Un reportage de 7 à Limoges… 

 

Roubaix - Nord  - Portrait d’entrepreneures : « Haut la Consigne" apporte une solution pour sortir de la société du tout jetable et entrer dans l’économie circulaire. « Nous organisons la collecte, le transport et le lavage et assurons la communication et la sensibilisation des clients. » Vive la consigne