BlaBlaCar reprend les cars Ouibus de la SNCF

La SNCF vend Ouibus, sa filiale d'autocars, au géant français du covoiturage BlaBlaCar. Elle entre aussi au capital du covoitureur grâce à une levée de fonds de 101 millions d'euros. (Le Figaro)



La nouvelle est pour le moins surprenante: la SNCF a décidé de vendre son activité de cars longue distance au leader français du covoiturage pour un montant non dévoilé.


Rachel Picard, la directrice générale de Voyages SNCF, et Nicolas Brusson, directeur général de BlaBlaCar se sont félicités lundi 12 novembre 2018, d'un mariage pour le moins inattendu.


Les deux entreprises avaient commencé à travailler ensemble pendant les grandes grèves du printemps à la SNCF. L'une et l'autre avaient partagé leurs plateformes pour répondre à une partie de la demande des voyageurs en multipliant les liaisons par autocar.


Le pionnier du covoiturage, qui compte désormais 65 millions de membres dans 22 pays, est décidé à déployer les liaisons d'autocar Ouibus à l'international. «C'est d'ailleurs pour financer notre développement à l'international que nous lançons une levée de fonds de 101 millions d'euros», explique Nicolas Brusson. La SNCF va à cette occasion entrer au capital de BlaBlaCar en prenant une participation «très minoritaire».

L'opération va permettre à BlaBlaCar de faire son apparition sur OUI.sncf, «Cela va permettre de créer plus de 30.000 possibilités de voyages», souligne Rachel Picard.

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales