CES de Las Vegas : 450 entreprises françaises font le voyage


Le CES : Consumer Electronics Show de Las Vegas se tient cette année du 8 au 11 janvier. Ce rendez-vous incontournable réunit plusieurs milliers d'entreprises venues du monde entier pour présenter leurs toutes dernières innovations dans le domaine de l'électronique grand public. Les entreprises françaises seront encore plus nombreuses cette année : 450 contre 412 en 2018. Mais aucune personnalité politique française de premier plan ne fera le déplacement...





Quelques chiffres :


4.400 exposants et 182.000 visiteurs attendus 

Depuis 50 ans, le CES a permis de présenter 700.000 produits high-tech : Ecrans géants, voitures autonomes, intelligence artificielle et arrivée imminente de la 5G (les premiers magnétoscopes ou encore TV couleurs ont vu le jour pour la première fois au CES).


Et la France ?


450 entreprises françaises font le déplacement. Leur objectif est de présenter leur innovation, de bénéficier d'une couverture médiatique unique et de rencontrer des partenaires et investisseurs pour poursuivre leurs aventures. C'est un rendez-vous important qui changent souvent le destin de ces start-ups et PME. Mais aucun Ministre ni président de Région, pas même le Secrétaire d'Etat au Numérique Mounir Mahjoubi, ne fera le déplacement. Un contraste saisissant avec les éditions précédentes écrit La Tribune.fr


Pourquoi si peu d'intérêt ?


Dans un contexte social très tendu où les fins de mois difficiles reviennent au cœur des débats, la « startup nation » n'a plus le vent en poupe auprès des élus et du gouvernement, selon la Tribune.


« Personne ne veut s'afficher aux côtés de la France privilégiée qui crée des gadgets high-tech, dans la capitale mondiale du bling-bling. Ce serait complètement déconnecté », confie, sous couvert d'anonymat, un membre d'un cabinet ministériel à Bercy. (sympa !)Du côté des régions, même disette : Valérie Pécresse (Île-de-France), Alain Rousset (Nouvelle-Aquitaine) ou encore Renaud Muselier (Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur), présents l'an dernier, ainsi que Laurent Wauquiez (Auvergne-Rhônes-Alpes) passeront leur tour. Parfois, même le vice-président ne se déplacera pas. Ainsi, la délégation Sud-Provence-Alpes-Côte-d'Azur, qui envoie pourtant le plus gros contingent régional avec 55 startups, sera représentée par... le conseiller régional chargé de l'économie, Bernard Kleynhoff, connu au niveau régional mais pas nationalement.Une explication ? Selon 20 minutes Alors que les politiques s’étaient pressés à Las Vegas en 2018, aucune personnalité d’envergure ne devrait s’y rendre cette année. La raison ? Le contexte social de la crise des Gilets jaunes pousse nos dirigeants à rester en France et à ne pas s’afficher dans le contexte rutilant du CES… et, peut-être, à mieux préserver les deniers publics… Peut-être, mais pas très encourageant pour nos entreprises innovantes.

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales