Comment la presse française a perdu 71% de ses revenus au profit des GAFA





Le Ministère de la Culture et BearingPoint font le point, entre espoir et déclin.

Depuis l’avènement du digital et en particulier des smartphones, rien ne va plus pour les médias dits « traditionnels ». Dans ce contexte de crise économique pour de nombreux secteurs, Internet devient le premier support publicitaire, largement dominé par le duopole Google-Facebook, en attendant Amazon et Apple (les fameux GAFA).


Selon le cabinet BearingPoint qui a mené l’enquête suite à une commande du Ministère de la Culture, les recettes publicitaires des médias hors-web ont dégringolé à 65% entre 2000 et 2017 pour représenter aujourd’hui 6,7 milliards d’euros. Sur cette même période, les parts de marché publicitaire des médias web n’auraient augmenté que de 35%, à 3,6 milliards, ne compensant pas la perte du offline pour les médias.


Plus d'info ICI

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales