"Honte de prendre l'avion ?" la tendance inquiète...

Alors que les manifestions pour le climat se multiplient à travers le monde et qu’un grand quotidien national titrait récemment en Une « Et si on arrêtait de prendre l’avion », les Entreprises du Voyage ont voulu prendre le pouls des Français et plus particulièrement de ceux qui voyagent régulièrement en avion. Dans ce contexte, un sondage BVA/Les Entreprises du Voyage a été réalisé du 17 avril au 2 mai 2019 auprès d’un échantillon représentatif*.




"Honte de prendre l'avion" : Dans la Tribune Alexandre de Juniac, le directeur général de l'association internationale du transport aérien (IATA), ne cachait pas son inquiétude face à ce mouvement né en Suède qui prend de l'ampleur chez les jeunes générations. Il déplore la méconnaissance des mesures et engagements "énormes" prises par les compagnies, et annonce le lancement d'une campagne de communication pour les expliquer en dehors des cercles de l'aviation.


Et qu'en pensent les Français ?


Le réchauffement climatique, une préoccupation qui fait l’unanimité 8 français sur 10 se déclarent préoccupés par le réchauffement climatique et près d’un tiers se disent même très préoccupés (31%).   


Un tiers des français a pris l’avion au cours des 12 derniers mois Au global, 36% des français ont pris l’avion au cours des 12 derniers mois, que ce soit pour des raisons personnelles (35%) ou professionnelles (7%).   


Parmi ces voyageurs aériens, les voyageurs professionnels (40%) portent une attention plus marquée au bilan carbone de leurs voyages que les "voyageurs loisirs" (27%).


Une part importante des voyageurs (63% au total) a déjà (37%) ou envisage (26%) de changer son comportement pour limiter l’impact environnemental de ses voyages en avion, suivant les possibilités suivantes :

‐ Choisir une destination moins lointaine : 49%

‐ Renoncer à l’avion pour un mode de transport moins polluant : 44%

‐ Compenser les émissions carbone de leurs voyages : 34%

‐ Renoncer à leurs voyages : 30%.


*Echantillon de 2 004 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de l’interviewé, région et catégorie d’agglomération

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales