Rechercher

Innovation : Riou Glass invente le verre auto-désinfectant


Pour faire face à la crise sanitaire du COVID-19, et la nécessité de protéger les populations, l’ETI normande annonce avoir mis au point le premier verre auto-désinfectant.Chauffé à intervalle régulier, à une température de 70°C, ce vitrage–qui ne présente aucun risque de brûlure pour l’homme–a la particularité de s’auto-désinfecter. Il permet ainsi de faire barrière à la propagation du COVID-19.


Grâce à une fine couche de microparticules métalliques déposée à l’intérieur du vitrage, la paroi reliée à une alimentation électrique monte progressivement en température jusqu’à70°C dans le cadre de son application sanitaire (20 à 45°C pour une fonction chauffage). Le tout étant totalement invisible à l’œil nu et automatisable.


Selon l'Usine Nouvelle, "L’entreprise basée à Honfleur (Calvados), qui emploie 1 000 salariés et réalise un chiffre d’affaires d’environ 200 millions d’euros par an, imagine des usages de son  vitrage sanitaire "sur les paillasses de laboratoires, en cloison dans les maisons de retraite, ou comme vitrage dans les trains", indique Sébastien Joly. Cette nouvelle fonction pourrait aussi bientôt compléter sa gamme d’hygiaphones."

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales