LegalPlace lève 6 millions d'euros

Un peu plus d’un an après sa levée d’amorçage, LegalPlace convainc une nouvelle fois les investisseurs – Day One Entrepreneurs & Partners et AFIR –, ainsi que la BPI, d’accompagner sa croissance pour un montant total de 6 millions d’euros en série A. Il s’agit de la plus grosse levée de fonds en France sur le secteur des services juridiques dématérialisés où cette LegalTech française innovante compte aujourd’hui parmi les leaders européens.

(Source : communiqué de presse)



Depuis sa création en 2016, LegalPlace a rendu service à plus de 100 000 clients, principalement des TPE, PME et particuliers cherchant à accélérer l’exécution de leurs opérations juridiques tout en améliorant la qualité de celles-ci. Avec une croissance x 7 ces 18 derniers mois, la start-up a désormais les moyens d’étoffer son offre.


« Dans un monde idéal, les entreprises devraient toutes disposer d’un juriste en interne. Dans les faits, peu ont les moyens de le faire. Notre rôle n’est pas de remplacer un avocat, qui reste le seul habilité à donner des conseils juridiques et à aider l’entreprise dans ses choix stratégiques. Toutefois, si la gestion des opérations juridiques d’une PME était plus fortement et intelligemment automatisée, celle-ci pourrait accéder plus rapidement aux meilleurs savoirs-faires et bonnes pratiques du marché », souligne Racem CEO et co-fondateur de LegalPlace.


Depuis sa première levée de fonds fin 2017, d’un montant de 1 million d’euros, LegalPlace a fait du chemin. Ainsi, elle a multiplié sa croissance par 7 et fait passer ses effectifs de 25 à 50 collaborateurs, principalement des ingénieurs, des spécialistes du digital et des juristes expérimentés. La mixité entre ces profils très complémentaires au regard de son activité garantit la délivrance d’un service intelligent, fiable et conforme aux droits français et européen.


La somme levée va permettre à LegalPlace d’étoffer encore ses équipes de R&D, d’acquisition et de ventes. Côté offre, la LegalTech souhaite couvrir toujours plus de besoins juridiques, notamment dans le domaine des RH.

« Une grande partie des problèmes juridiques que rencontre aujourd’hui l’entreprise est liée à la gestion de son personnel. Demain, sur LegalPlace, les dirigeants pourront gérer toutes ces formalités, opérations administratives et juridiques RH, dont la complexité grandit à chaque nouvelle loi », précise Mehdi Ouchallal, Directeur Général et co-fondateur de LegalPlace.

LegalPlace souhaite également couvrir les aspects plus corporate telles que l’augmentation de capital et autres changements statutaires. Pour y parvenir, plusieurs briques technologiques seront développées dans les prochains mois, dont certaines basées sur l’intelligence artificielle et le machine learning.

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales