Rechercher

Les défaillances d'entreprise en hausse !

NetPME fait le point sur les nombre de défaillances d'entreprises sur la période Janvier 2018 - Janvier 2019.

54 371 défaillances d’entreprises ont été recensées par la Banque de France en janvier 2019 contre 54 032 en janvier 2018. Le nombre de défaillances a donc augmenté de + 0,6 % en un an. Cette hausse contraste avec le net recul de – 6,5 % affiché l’an passé sur la même période (jan.18/jan.17). Surtout, toutes les catégories d’entreprises comptant moins de 250 salariés ont été touchées cette fois-ci, avec en chef de file les PME comptant plus de 50 salariés. Côté secteur d’activité, les défaillances d’entreprises dans les transports et entreposage ont connu de loin la plus forte recrudescence.



De janvier 2018 à janvier 2019, les défaillances des moyennes entreprises (entre 50 et 249 salariés) ont explosé (+ 14,1 %). Dans une moindre mesure, l’année écoulée fut préjudiciable pour toutes les TPE/PME : les petites entreprises comptant entre 10 et 49 salariés (+ 4,8 %), les TPE de moins de 10 salariés (+ 2,5 %) ou les microentreprises (+ 0,4 %). Seules les ETI (entre 250 et 4 999 salariés) et les GE (+ de 5 000 salariés) s’en sortent indemnes (- 4 %).


L’année 2018 est décidément l’année du secteur des transports et de l’entreposage.

Plusieurs secteurs ont connu peu ou prou le même sort. Les activités financières et de conseil ont souffert (+ 6,7 %), tout comme l’hébergement-restauration (+ 2,1 %) ou l’industrie (+ 1,4 %). Par contre, les défaillances ont reculé sur la même période dans les secteurs de l’agriculture (-4,7 %), l’information et communication (-3,2 %), le commerce (-1,7 %) et la construction (-1,7 %).


Article complet de Matthieu Barry


[NDLR] Reste à analyser désormais pourquoi le nombre de faillites à progresser dans notre pays. Les mouvements sociaux de blocage des axes routiers ont-ils eu raison de la défaillance qu'ont connu bon nombre d'entreprises du secteur du transport et de l'entreposage ?

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales