Rechercher

Nous sommes en 2025 !

Nous avons tous fait un bond en avant de 5 ans. Nous sommes en 2025. D’ailleurs, vous vous souvenez de cette « annus horribilis » qu’a été 2020 ? Que faisiez-vous cette année-là ? Que s’est-il passé depuis ? Fiction (inspirée de faits réels).




Ouf ! En 2025, vous, vos proches et votre entreprise : vous êtes tous là et vous allez bien ! Mais, en tant qu’Entrepreneur, vous avez bien changé. Vous avez transformé votre vie professionnelle car, avec la crise sanitaire suivie du tsunami économique que nous avons vécu, tout le monde autour de vous a aussi changé. Un exemple ? Votre banquier. Son agence a fermé ou est devenue un lieu où les machines électroniques ont pris le dessus, il n’y a plus personne à l’intérieur. D’ailleurs, il n’y a plus de chèque en circulation, ni d’argent liquide et encore moins de distributeurs de billets en 2025 : vive le sans contact et les transactions digitales. Et pour lui parler ? C’est en visioconférence, car il travaille depuis chez lui. Votre expert-comptable a fait la même chose. Les petits cabinets, plus agiles, ont résisté mais les grosses structures, certainement (trop) habituées à des situations de rente, ont fermé. Leurs comptables sont devenus indépendants et travaillent aussi chez eux.

Vous vous sentez seul dans l’exercice de votre activité ? Non, car la nature ayant peur du vide, d’innombrables petites structures ont créé des plateformes internet où tous ces services sont regroupés en un seul lieu. Et vos confrères, vos fournisseurs et vos clients ? Pour certains le marché a effacé leur raison d’être. C’est fini. D’autres ont aussi disparu car leur CA dépendait trop d’un seul client. Ils n’avaient pas diversifié leurs portefeuilles clients (avant 2020, il fallait y penser). Et les groupes qui ont tout misé pour faire plaisir à leurs actionnaires ? Ils sont devenus quoi ? Peu ont résisté. L’abus, notamment, du système de soutien gouvernemental leur a été fatal. Les réfractaires n’ont pas tenu non plus. Pour eux, le changement n’était pas pour 2020. Leur modèle n’a pas résisté, malgré les aides du plan de relance (1). Et pour le clin d’œil, le Chief Happiness Officer, nouveau métier en 2020, a disparu lui aussi, comme beaucoup d’autres métiers d’ailleurs. Et vous, en 2020 ? Cette année-là, comme beaucoup d’entre vous, vous avez douté, vous vous êtes inquiété et peut-être même étiez-vous déprimé [NDLR : aucune mesure n’a été faite sur l’impact psychologique de cette crise], vous avez été donc contraint ou de plein gré, d’accepter le changement. Quand cela a été possible, vous avez donc développé le télétravail. Vos locaux sont alors devenus trop grands, vous avez déménagé pour réduire votre loyer, vous avez mis en place une nouvelle organisation. Les CCI ont ouvert leurs portes pour accueillir des start-ups (2) ou des entreprises en situation de retournement. Les hôtels ont transformé certaines de leurs chambres en bureaux. Ces établissements accueillent désormais des télétravailleurs (3) qui ne peuvent rester chez eux. L’hôtel (4) est devenu une agora où se côtoient désormais, salariés-télétravailleurs, créateurs d’entreprise, indépendants et … Touristes ! (Oui, ils sont revenus). Ces nouveaux espaces de vie ont contribué à renforcer la cohésion sociale qui nous a tant manqué. J’allais oublier de vous parler de ces nouveaux décorateurs d’intérieur qui ont créé une structure de fabrication de bureaux, discrets, et fonctionnels dans votre petit logement. Ils cartonnent ! L’union fait la force Même les artisans du quartier voisin sont passés au télétravail sur les postes pouvant le faire. Ils ont aussi eu l’intelligence d’unir leurs offres, de développer le digital avec des solutions intelligentes de gestion des rendez-vous clients leur permettant de faire plus d’opérations et assurant aussi un meilleur suivi client. Le pari du digital leur a permis d’enregistrer une belle croissance. De votre côté, vous aussi avez développé votre propre écosystème avec de nouveaux partenaires qui vous ont permis d’élargir votre offre, de participer à des appels d’offres qui ont réellement été simplifiés. Et oui, la dynamique économique dans nos territoires est passée (enfin) par la simplification des démarches. En 2025, votre entreprise est plus agile, plus digitale, plus connectée... vous répondez plus facilement aux besoins de vos clients ou prospects, vous vendez plus sur internet, vos coûts ont baissé et la marge est meilleure. Et en plus, vous avez inventé ce nouveau produit dont tout le monde rêvait en 2020 : un purificateur d’air « anticovid » mais aussi anti - mauvais - virus à venir. Il est éco-conçu, ne consomme que très peu d’énergie, et peut sauver des vies ! Ceci n’est qu’une fiction, mais elle a été rédigée sans masque ! D’ailleurs, on ne le porte plus depuis longtemps en 2025, et je vous embrasse ou vous serre la main tranquillement. On a gagné. Bienvenue en 2025 ! (1) Le plan de relance devrait permettre d’injecter directement ou indirectement 40 milliards d’euros dans les PME selon Alain Griset, Ministre délégué aux petites et moyennes entreprises. (2) Selon Opinionway : 4 entreprises sur 10 ont généralisé le télétravail. (3) PSA a généralisé le télétravail depuis le mois de septembre avec 3,5 à 4 jours par semaine de télétravail pour les collaborateurs non liés à la production. (4) Les hôtels Accor ont déjà lancé cette transformation.

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales