Rechercher

Sale temps pour la radio

Au delà du classement des radios et de leurs programmes, un phénomène interessant voire surprenant sur l'écoute de la radio en France est ressorti du dernier sondage publié ce jeudi 15/11/2018 : la baisse générale pour le média radio lui-même. Les Français sont pourtant très attachés à ce média, mais ils l'écoutent moins : 78,6% en ce début d’année radiophonique - sept/oct 2018 - contre 79,5% l’an passé à la même période.




Que se passe-t-il ?


L'offre TV a-t-elle amplifié sa pression sur celle de la radio ? La radio perdrait-elle sa crédibilité ou assistons-nous à un nouveau de consommation de la radio ?

Penchons nous sur ce nouveau mode de consommation de la radio : le podcast et plus précisément le podcast natif et inédite (qui n'est pas la rediffusion d'un programme diffusé à la radio que l'on appelle un replay).


Selon L'Express, aux États-Unis, où il a acquis ses lettres de noblesse avec Serial en 2014 (un feuilleton audio sur une grande enquête criminelle), 40% des Américains de plus de 12 ans affirment avoir écouté un podcast au cours du dernier mois, contre 12% seulement il y a 5 ans.

 Et le marché publicitaire de ce "nouveau" genre soit estimé, aux États-Unis toujours, à 220 millions de dollars en 2017, avec une augmentation de 85% par rapport à l'année précédente.  


Et en France ?


Arte radio a été une pionnière il y a 15 ans, et depuis Transfert, Binge Audio, Nouvelles écoutes, Louie Media, ou encore BoxSons sont arrivés. Le Business Club de France (votre site est un nouveau acteur), Matthieu Galet, ex Président de Radio France prépare pour 2019 Majelan, le "netflix" du podcasts. Coté radio : avec plus 22 millions de podcasts téléchargés par mois, un chiffre en croissance constante, France Culture est le média des nouveaux usages d’écoute, de production et de diffusion audio. Documentaires, fictions, émissions, en abonnement ou en bouquets... les podcasts de France Culture sont plébiscités selon la lettre pro


Pourquoi un tel engouement ?


8,5% des internautes, soit 4 millions d’individus écoutent des podcasts radio selon les derniers résultats de l’étude «écoute des podcasts» de Médiamétrie.

81% des podcasts téléchargés sont écoutés. Attention Médiamétrie appelle les auditeurs de podcast, des "podcasteurs".

Cette étude est basée sur l'écoute de programmes en "replay" donc déjà diffusés en radio. Mais il est intéressant d'observer que ce mode de consommation de programmes audio entre dans les habitudes des Français.






Ces auditeurs "disciplinés" séduisent naturellement de plus en plus d'annonceurs, d'autant que la publicité dans les podcasts est jugée moins intrusive selon les podcasteurs.


Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales