Rechercher

Un an déjà... Et alors ?

Que faisiez-vous le 15 mars 2020 ? On se souviendra tous de cette date de "mise sous cloche généralisée" qui nous a tous tétanisé. Mais qu'avons-nous retenu de cette période particulière, qui, un an plus tard, nous poursuit toujours d'ailleurs?



Sur le plan purement économique, le PIB a reculé de 8,2% en 2020, mais la résurrection d'après confinement a permis, grâce à un dynamisme inégalé des entreprises durant le 3e trimestre (+18,2%), de limiter la casse et le CAC 40 a retrouvé son niveau d'avant-crise.

Premier enseignement : nos entreprises sont résilientes et savent rebondir, même si tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne. Tout laisse penser toutefois que les secteurs en crise et sous activités, sauront, rebondir plus ou moins bien le moment venu. À condition de ne pas attendre encore trop longtemps. Notons aussi l'efficacité des mesures gouvernementales.


Alors, une des volets de la réinvention de nos entreprises est le télétravail.

Selon l'institut Sapiens, un think tank cité récemment par le journal Le Parisien, le télétravail a créé une augmentation de productivité en France. D'après l'institut, l'activité des salariés à la maison a “permis de sauvegarder entre 216 et 230 milliards d'euros (Mds€) de Produit intérieur brut (PIB) en 2020 . Le télétravail aurait donc fait augmenter la productivité de 22 %.

Selon l'institut, cette productivité a été en partie due à “la réduction du temps de trajet qui est transformé en temps d'activité professionnelle ou en sommeil supplémentaire”, “une meilleure gestion de l'emploi du temps”, et par “une forte réduction des réunions inutiles et chronophages”.

On retient quoi ? Deuxième enseignement : Oui au télétravail efficace et non généralisé. Ces nouvelles méthodes de travail se sont ancrées dans notre quotidien et il sera impossible de faire machine arrière. Il faudra donc garder quelques bonnes pratiques : meilleure organisation de son temps professionnel et personnel, possibilité de moduler son agenda, éviter les bouchons dans les transports, être présent pour les enfants... Mais attention, pas de télétravail à 100% !


En un an, nous avons tous appris de devenir des réalisateurs TV sur Teams, Zoom et autre Skype (et je dois en oublier...)

Vous vous souvenez de vos premiers call en images ?

Les boulettes ont été spectaculaires : On est rentré chez vous, on va vu votre bureau, votre chambre, votre salon... Vos lectures sur l'étagère derrière vous, les photos de vos enfants, quand ces derniers ne se sont pas invités !

Amant, maitresse, mari, femme, vie de couple : tout y est passé ou presque.

Et depuis ?

Troisième enseignement : nous avons appris à mettre un fond vert, à s'isoler et surtout nous avons appris à faire des réunions d'une heure en moyenne, avec un ordre du jour précis. Nous avons aussi appris la ponctualité : "quand c'est l'heure, c'est l'heure" car on n'aime pas attendre devant son écran. C'est un vrai plus dans l'organisation du temps de travail. Attention toutefois à ne pas enchaîner teams sur teams : la déconnexion fait aussi partie de votre travail à la maison.


Enfin, nous avons décidé de voir "les bonnes nouvelles" dans ce que nous vivons.

Je terminerai donc par la formidable adaptabilité de nos TPE-PME qui ont accéléré de manière incroyable leur transformation numérique intégrant le web comme nouveau canal de distribution et de vente. Ce qui a mis des années à devenir réalité, est devenue aujourd'hui un élément incontournable pour ces PME qui vont certainement garder ce formidable outil pour leurs business de demain. Nous avons gagné 5 ans en quelques mois. En 2025 (et j'espère avant) nous pourrons fêter nos progrès !