Rechercher

Vacances illimitées ? Si je veux...

Les annonces d'emploi mettant en avant une politique de congés illimités sont en nombre croissant. Inspiré d'une pratique née aux Etats-Unis, le phénomène tend à se développer en France depuis quelques années, notamment dans les start-up. Un concept qui suscite beaucoup d'interrogations. Chef d'Entreprise Magazine a donné la parole à Anne Leleu-Eté du cabinet ALE Avocats. Extraits.


Il est vrai que ce concept, sur le papier, présente certains atouts.

D'une part, les générations qui entrent actuellement sur le marché du travail sont en demande de ce type d'avantage. La flexibilité et l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle représentent des points souvent cruciaux dans le choix de l'emploi.



Les obligations légales de l'employeur


Le système français n'est pas parfaitement adapté à ce type de concept.

Certaines règles relatives à la prise des congés doivent être aménagées si aucun contrôle de la prise des congés n'est réalisé par l'employeur. Pour être cohérente avec une politique de congés illimités, la période de prise du congé principal de quatre semaines, devra être étendue à 12 mois et ne plus être limitée au 1er mai - 31 octobre. Le risque le plus important réside cependant dans l'obligation qu'a l'employeur d'assurer la prise, par le salarié, de l'ensemble de ses congés payés annuels.


Les nécessités de bon fonctionnement de l'entreprise


L'instauration d'une politique de congés payés illimités doit en tout état de cause être réfléchie au niveau organisationnel. L'impact de congés additionnels peut être important sur l'exécution des tâches.


Flexibilité ne veut pas dire absence de contrôle. Relances, alertes, compteur individuel : les outils visant à assurer de la prise effective par le salarié d'au moins cinq semaines de congés par an devront être mis en place. À noter également, un salarié qui aurait pris moins de congés qu'un autre ou qui se serait vu refuser la prise de congés supplémentaires pourrait tenter de se retourner contre son employeur. La politique globale devra prévoir des outils visant à garantir une certaine harmonie entre les collaborateurs.


En tout état de cause, avant de se précipiter, il ne faudra pas oublier de chiffrer le coût de la mise en oeuvre d'une politique plus avantageuse en matière de congés payés, quelle qu'elle soit.

Ce site est édité par MPB2A LA FABRIQUE DE CONTENUS   Mentions légales